Axe 4

Pratiques d’émancipations urbaines

Responsables : Martin Olivera, Claire Carriou, Lise Debout, resp. doctorant.
Mots-clés : injonctions, arrangements collectifs, alternatives, informalités, transformations sociales.
Argument : Face aux dispositifs institutionnels plus ou moins contraignants et autoritaires qui visent à mettre en ordre l’urbanité, des arrangements ou pratiques de résistance se développent en dehors des instruments politiques désormais traditionnels (participation, etc.). Cet axe pluridisciplinaire croisant des études de cas dans les « Nords » et dans les « Suds », sur des territoires urbains ou péri-urbains, s’interroge sur les conditions d’émergence de ces alternatives efficaces de « non-mobilisation », sur les modalités concrètes de leur déploiement ainsi que sur leurs effets dans le champ des politiques publiques. Il s’agit ainsi de documenter la dimension proprement politique (et critique) d’une informalité qui met à l’épreuve les injonctions néolibérales.
Nombre de documents : 13